Cabinet d'avocat droit de la famille : Accueil

Contentieux du divorce et du droit de la famille

 

Les procédures concernant le droit de la famille en général, et le droit du divorce en particulier, doivent être pensées en termes juridiques bien sur, mais psychologiques également.


A défaut de prendre en compte cette dimension affective, les solutions élaborées dans ces procédures de divorce et de droit de la famille s'avèrent non pérennes.



Notre cabinet se propose de vous défendre, en prenant en compte ces deux dimensions, afin de répondre à vos différentes questions :


* puis-je quitter le domicile conjugal?


* suis-je obligé de divorcer?


* quelle forme de divorce choisir?


* comment faire pour que mon divorce se passe bien vis à vis des enfants?


* qui, de moi ou de mon conjoint, aura la résidence des enfants en cas de divorce ?


* si mon conjoint a la résidence des enfants, vais-je conserver des droits vis-à-vis d'eux après mon divorce ?


* comment fixer la pension alimentaire destinée à leur entretien et leur éducation?


* quand faut-il que je contacte un notaire: avant ou après le jugement de divorce ?


* comment organiser le droit de visite et d'hébergement de mes enfants pendant et après la procédure de divorce ?


* comment se calcule la pension alimentaire?


* cette pension alimentaire est elle due même pendant les vacances?


* qui va garder la maison?


* qui va payer les crédits et les impôts?


* qu'est-ce qu'une prestation compensatoire?


* y a-t-il un âge à partir duquel l'enfant décide chez quel parent il veut résider?


* qu'est ce que la résidence alternée?


* à partir de quel âge peut on envisager une résidence alternée?


* dois je faire une ou deux déclarations d'impôt?


* comment se calcule la pension alimentaire?


Dans ce domaine comme dans les autres où nous intervenons, nous restons attachés à notre devise :


"Transparence, compétence, efficacité et réactivité"


Il est toutefois parfois nécessaire de prendre du temps, de ralentir pour mieux accélérer ensuite.


Les stratégies et décisions doivent être muries, et si possible pensées à quatre : les deux conjoints et les deux avocats.


Une solution construite à quatre est nécessairement plus pérenne qu'une décision imposée par un Tribunal.


Dans ce domaine comme dans d'autres, il ne faut pas négliger la possibilité de tenter une médiation afin de trouver une issue amiable.

 

Jean-Marc BRET, Avocat et Médiateur Agréé, peut vous renseigner sur les possibilités de mettre en place une médiation et vous accompagner dans le processus de médiation.


N'hésitez pas à le contacter au 04.78.42.42.21.

Prestation compensatoire: l'appréciation de la disparité relève du pouvoir souverain du juge du fond

Prestation compensatoire: l'appréciation de la disparité relève du pouvoir souverain du juge du fond
  Prestation compensatoire et appréciation de la disparité     Dans une décision du 21 Octobre 2015, la Cour de Ca...